Election Départementale : c’est vous qui décidez, pas les sondages ! 

Dimanche 22 mars 2015 aura lieu le 1er tour des élections départementales.

Vous le savez, je suis aux côtés des candidats de la majorité départementale qui continueront à agir sur votre quotidien avec rigueur et passion, en préservant les intérêts dune ruralité forte et moderne, aux côtés dune métropole bordelaise rayonnante et solidaire.

Pour préserver cet équilibre, qui, sous la houlette de Philippe Madrelle, a fait de la Gironde un département remarquable, je fais confiance aux candidats de la majorité départementale des trois nouveaux cantons de la 12ème circonscription : 

Canton du Réolais et des Bastides : Bernard Castagnet, Christelle Guionie et leurs remplaçants  Sabrina Nietrzeba-Carlesso et Daniel Barbe

Canton de l’Entre-Deux-Mers : Guy Moreno et Marie-Claude Agullana et leurs remplaçants  Nicolas Tarbes et Delphine Tach

Canton de Créon : Jean-Marie Darmian et Anne-Laure Fabre-Nadler et leurs remplaçants Gérard Poisbelaud et Mathilde Feld

Chacun de ces binômes portera des valeurs de progrès, de partage et de solidarité pour toutes et tous les Girondins.  Ils continueront, comme cela se fait depuis des années,  à investir pour votre quotidien dans les champs d’actions du conseil départemental : pour l’autonomie des personnes âgées, pour l’enfance et la jeunesse, pour les collèges, pour les transports scolaires, pour nos communes, pour les routes, pour l’économie, pour l’action sociale et la solidarité, pour les associations sportives et culturelles,…

Avec eux, il ny aura que des Girondins et non des Girondins de Bordeaux et des Girondins de Gironde. Une formule sectaire et affligeante dont lauteur est le maire de Bordeaux, véritable chef de file des candidats de droite (malgré ce que l’on vous dit).

Cette expression en dit long sur les risques qui planent sur les habitants de nos territoires ruraux.

Je ne parlerai pas du parti dextrême droite dont les représentants sur la circonscription sont totalement inconnus et, qui plus est, sans compétences et sans la moindre expérience. Ne vous laissez pas abuser  ! Ne leur livrez pas nos territoires pour protester contre une politique nationale. Ne nous trompons pas d’objectifs !

L’élection départementale est une élection de proximité, avec des candidats de proximité, dont vous pouvez mesurer l’action et les résultats à travers leur bilan.

Alors même que le vote n’a pas eu lieu, les instituts de sondages proclament déjà  les résultats du 1er tour et même du deuxième tour.

Permettez-moi de leur rappeler qui est seul maître dune élection démocratique : vous et seulement vous ! 

Aussi, dimanche 22 mars 2015, nabandonnez pas notre démocratie et notre République.  Allez voter et faites voter !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.