LES CONCLUSIONS DES ASSISES DE L’ECOLE POUR LES VALEURS DE LA REPUBLIQUE

Le 13 mai, Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Education nationale,  a présenté une communication relative aux conclusions des Assises locales et départementales de la mobilisation de l’École et de ses partenaires pour les valeurs de la République dont je vous livre les principales orientations.

Après le « Dialogue national autour des valeurs de la République » organisé dans l’enseignement agricole, ce sont près de 81 000 personnes qui ont participé à 1 325 réunions. Cette réussite manifeste la volonté des partenaires de l’Ecole d’approfondir le sursaut du 11 janvier 2015 et de s’engager pour promouvoir les valeurs de la République. Les mesures de la grande mobilisation de l’Ecole se mettent en œuvre concrètement :

1 la priorité est donnée à la maîtrise de la langue. Avec le nouveau programme, l’école maternelle deviendra plus encore qu’aujourd’hui l’école des premiers apprentissages en matière de langage écrit et oral. Le 11 mai 2015, le projet de programme de cycle 2, qui organise un apprentissage explicite du français, a été mis en consultation des enseignants. Pour l’évaluation prévue à des fins diagnostiques au début de la classe de CE2, des outils seront diffusés dès le 1er trimestre de l’année scolaire 2015-2016.

2 – La formation à la laïcité et le parcours citoyen se mettent en place. 1 179 experts ont déjà été formés à la laïcité et à l’enseignement moral et civique. Ils formeront, à leur tour, 300 000 de leurs pairs d’ici la fin 2015Un livret relatif à la laïcité sera diffusé dans tous les établissements et la charte de la laïcité sera signée par les parents à la rentrée prochaine. Pour mettre en œuvre le nouveau parcours citoyen, l’enseignement moral et civique sera opérationnel à la rentrée et le nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture intègre désormais pleinement l’objectif de formation du jeune citoyen. L’éducation aux médias et à l’information est elle aussi prise en compte et valorisée. Cette remobilisation autour des valeurs de la République s’est aussi manifestée par la relance, dès le mois de mars, de la semaine d’éducation contre le racisme et l’antisémitisme et par la diffusion d’un livret de prévention de la radicalisation.

3- La mobilisation pour les valeurs citoyennes est également défendue au niveau européen. Le 17 mars 2015, tous les ministres européens de l’éducation ont été réunis à Paris pour adopter une déclaration commune réaffirmant les valeurs de l’éducation européenne. Ces engagements seront formalisés à Bruxelles le 18 mai et mis en application dans les prochains mois.

Les Assises constituent une base pour construire avec les partenaires de l’école une nouvelle dynamique autour de la promotion des valeurs de la République.

1-Les Assises ont mis en avant des perspectives de travail partenarial. Les Assises ont permis de rassembler les acteurs autour de quelques grands principes : partage de définitions communes des valeurs de la République ; reconnaissance de l’engagement associatif et citoyen ; mise en place de la réserve citoyenne ; promotion de dispositifs favorisant la mixité scolaire. L’ensemble de ces pistes seront déclinées de manière opérationnelle avec les acteurs et les partenaires ministériels.

2- La réserve citoyenne de l’éducation nationale est lancée. La réserve citoyenne de l’éducation nationale est lancée pour permettre à toutes les bonnes volontés de s’engager aux côtés des enseignants dans la promotion des valeurs de la République. Pour aller au-delà des 4 660 premiers inscrits, les premiers « ambassadeurs de la réserve citoyenne » se sont engagés avec le ministère à promouvoir très largement la réserve dans leur institution et auprès du public (Ecole nationale d’administration ; Ligue de l’enseignement ; CEMEA ; Francas ; Centre national des œuvres universitaire et scolaire ; Conférence des présidents d’universités ; Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs). D’autres conventions seront conclues dans les prochaines semaines. Cette réserve citoyenne s’inscrira dans le cadre défini par la mission confiée par le Président de la République au vice-président du Conseil d’Etat, M. Jean-Marc Sauvé, et au sélectionneur de l’équipe de France de handball, M. Claude Onesta.

3- Le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche proposera, à partir de l’automne 2015, d’accueillir au minimum 5 000 volontaires du service civique. Un travail sera engagé dès la semaine prochaine avec les académies pour recueillir les besoins des établissements et des territoires.

Ces orientations sont concrètes et rapidement mobilisables. Parce que c’est de sa responsabilité de veiller aux conditions du vivre ensemble dans notre société,  l’Etat propose ainsi des  premières réponses face à la dégradation des valeurs républicaines et laïques. Pour autant, cela reste aussi de notre propre responsabilité de citoyen de promouvoir ces mêmes valeurs dans notre quotidien. Nous pouvons toutes et tous agir en ce sens, notamment en guidant nos enfants et en leur expliquant que dans le respect de nos différences, nous pouvons tous vivre ensemble dans  la tolérance et la sérénité.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.