Refondation de l’école : les derniers textes d’application ont été publiés !

Mercredi 6 janvier les quatre derniers textes réglementaires d’application de la loi de refondation de l’École du 8 juillet 2013 ont été publiés. Toutes les mesures prévues,  et qui contribuent à la réussite de tous les élèves, seront donc pleinement opérationnelles à la rentrée scolaire 2016. 

Avec les nouveaux programmes de maternelle et de la scolarité obligatoire ainsi que le nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture, les publications qui viennent d’avoir lieu au Journal officiel du 3 janvier permettront la mise en œuvre de l’ensemble du volet pédagogique de la refondation de l’École. Le décret sur l’évaluation des élèves et le livret scolaire, à l’école et au collège, et les trois arrêtés qui y sont relatifs, permettent une évolution du système d’évaluation des acquis scolaires des élèves.

Le nouveau livret scolaire est désormais un outil simple, précis et complet pour rendre compte aux parents des acquis de leurs enfants. À la fin de chacun des trois cycles de la scolarité obligatoire (en CE2, en 6è et en 3è), le niveau de maîtrise des huit grandes composantes du socle commun sera évalué selon une échelle à quatre niveaux : maîtrise insuffisante, maîtrise fragile, maîtrise satisfaisante, très bonne maîtrise.

Le nouveau diplôme national du brevet est quant à lui plus complet. Il comportera une épreuve orale de projet, au cours de laquelle les élèves présenteront un travail conduit dans le cadre des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) ou d’un des trois parcours éducatifs (parcours citoyen, parcours d’éducation artistique et culturelle, parcours avenir). Les élèves ont en effet besoin d’apprendre les nouvelles compétences que la société requiert : s’exprimer à l’oral, travailler en équipe, proposé, expérimenter, conduire un projet.

De plus, les épreuves du diplôme national du brevet s’ouvrent à de nouvelles disciplines : les sciences expérimentales (physique-chimie et SVT) et à la technologie.

Le Président de la République a fait de la refondation de l’École une priorité de son action. Cet engagement se traduit depuis 2012 par de grandes avancées : création de 60 000 postes dans l’éducation, nouvelle formation des enseignants avec la création des ESPE, plan numérique, évolution du contenu des enseignements et redéfinition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, refonte de l’éducation prioritaire.

La publication des derniers textes sur les outils d’évaluation représentent l’aboutissement du travail mené en commun par le ministère de l’Éducation nationale et ses partenaires de la communauté éducative. 

Cela reste une vraie satisfaction d’avoir contribué à ce travail de refondation de l’école lorsque le chantier a été ouvert par Vincent Peillon, alors Ministre de l’Education. Aujourd’hui , je poursuis cet engagement comme membre du comité de suivi de cette loi qui vise a évaluer l’application de la loi de Refondation. Ainsi, demain mercredi, je participerai à la présentation du premier rapport du comité. Mais je vous en reparlerai de manière plus détaillée dans les prochains jours, sur ce blog

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.