Un groupe de travail pour l’avenir des concessions autoroutières.

Le gouvernement est déterminé à remettre à plat les concessions autoroutières afin de mettre en œuvre les recommandations formulées par la Cour des Comptes et l’Autorité de la Concurrence visant à un rééquilibrage des relations contractuelles entre l’Etat et les sociétés concessionnaires. La première réunion du groupe de travail proposé par le Premier Ministre sur l’avenir des concessions autoroutières a eu lieu le 27 janvier. Ce groupe de travail associe 15 parlementaires, de la majorité et de lopposition, ainsi que des représentants de l’administration.

1/ Les objectifs du gouvernement sont : une meilleure régulation des péages afin de préserver le pouvoir d’achat des automobilistes ; un encadrement plus strict des profits des sociétés concessionnaires ; leur participation accrue au financement des infrastructures de transport du pays.

2/ Le groupe de travail sera informé de l’état des discussions engagées en fin dannée par le gouvernement avec les sociés concessionnaires. 

3/ Il devra examiner les deux scénarios envisageables : renégociation des contrats de concession d’une part et résiliation de ces contrats d’autre part.

4/ Le Premier ministre a souhaité quun point détape soit fait dici à fin février. 

Parallèlement à ce travail, le projet de loi pour la Croissance et lActivité, examiné cette semaine par l’Assemblée Nationale, comporte des dispositions qui permettront une meilleure régulation des contrats et des péages.

Enfin, dans l’attente de l’aboutissement de ces travaux, le gouvernement a décidé de surseoir à l’application de la hausse des péages prévue contractuellement le 1er février. Il prendra des arrêtés à cette fin.

Le travail de concertation et de réflexion doit se faire mais  j’espère que tout ce processus se soldera par des mesures équilibrées entre l’intérêt du gestionnaire et celui des automobilistes. Car force est de constater que la disproportion était au rendez-vous ces dernières années…en défaveur des consommateurs !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.