Une loi pour lutter contre le système prostitutionnel. 

L’Assemblée nationale a adopté en deuxième lecture la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel. Ce texte rétablit l’équilibre du texte initial qui avait été adopté en décembre 2013 en première lecture par une large majorité, dépassant les clivages politiques.

On ne peut que se féliciter de ce vote. Il reflète les changements de regard de la société, consciente désormais des réalités de la prostitution et du système prostitutionnel. 

Il est souhaitable que ce texte puisse être examiné en deuxième lecture par le Sénat au plus vite car après des années de travail législatif, il est plus que temps qu’entre en vigueur ce texte. L’engagement et la conviction des associations et des personnes prostituées victimes qui ont milité depuis longtemps, l’attendent pour répondre à des besoins aigus.

En effet, avec ses quatre piliers

  • mieux lutter contre les réseaux de traite et de proxénétisme ;
  • accompagner globalement les personnes prostituées, notamment en les aidant à sortir de la prostitution ;
  • renforcer l’éducation à la sexualité et la prévention ;
  • responsabiliser les clients et sanctionner l’achat d’acte sexuel),

la loi permettra une action déterminée contre cette forme moderne d’esclavage. Pour les droits des femmes, pour l’égalité entre les femmes et les hommes, et pour les droits humains je ne peux que me réjouir de l’adoption de cette loi qui porte un nouveau regard sur des pratiques archaïques, dégradantes et inhumaines.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.